nos réunions

Eglise Nouvelle Naissance
4, rue du Stade
91510 LARDY

Mercredi 19h-20h30 : Etude Biblique
Web TV en live à 19h30 (18h30 UTC)

Vendredi 22h-5h00 : Nuit de prière  (dernier vendredi de chaque mois)

Samedi 10h00 : Jeûne et prière

Dimanche 10h00 : Culte
Web TV en live à 12h15 (11h15 UTC)


Tél. : 01 69 78 01 22
Cell. : 06 84 59 58 62
Courriel : actes2.42@free.fr

Un mari selon le coeur de Dieu

2 11-01-2013 dans Derniers articles

Au regard de la Bible, avant de devenir mère ou père, l’homme et la femme deviennent d’abord respectivement : époux et épouse.

La méditation présente va aborder la condition de l’époux. Plus précisément, nous nous focaliserons sur le sujet être un mari selon le cœur de Dieu.

 

En premier lieu, il n’est pas inutile de rappeler ici que le mariage est une institution divine. L’homme ne l’a pas inventé, c'est Dieu qui l’a conçu. Dieu est amour, et Il a voulu que des couples expriment leur amour dans le cadre de la fidélité réciproque.

Ce que nous appelons mariage est une vie d’intimité entre un homme et une femme qui se sont promis fidélité solennellement et devant des témoins. Ce n’est pas le langage de la cérémonie qui importe, ni le faste, ni la robe blanche, ni les moyens financiers engagés. Ce qui importe, c’est l’engagement d’accorder au conjoint, notamment, l’exclusivité quant aux rapports intimes. Et pour que cet engagement soit pris avec sérieux, on l’exprime devant des témoins.

Le mariage est une formidable entreprise qui, s’il est pris au sérieux, est appelé à être pérenne, victorieux et ponctué de bonheur absolu !

Un couple, selon Dieu, ne devrait jamais ‘‘ s’abriter ’’ derrière l’adversité ou des obstacles pour justifier d’éventuels échecs. Dieu n’a jamais été et ne sera jamais l’auteur des échecs dans la vie d’un couple. Quand un couple est en difficultés, les raisons de celles-ci sont imputables non à Dieu mais toujours à l’un ou l’autre des conjoints, voire aux deux ! Et le plus souvent – toujours selon la Bible – l’homme étant la tête, il convient à celui-ci de s’interroger sur les causes de ces insuccès.

Malheureusement, il n’y a guère de différence entre l’homme originel et l’homme du XXIe siècle. Nous devrions plutôt écrire il n’y a guère de différence entre le mari originel et le mari du XXIe siècle. En effet, après qu’Adam et Eve eurent péché, le premier mari tenta bien maladroitement de rejeter la responsabilité de leur échec sur sa femme, puis sur Dieu. Lisons plutôt : ‘‘ l’Eternel Dieu appela l’homme, et lui dit : où es-tu ? Il répondit : j’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché. Et l’Eternel Dieu dit : qui t’a appris que tu es nu ? Est-ce que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais défendu de manger ? L’homme répondit : la femme que TU as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé ’’ (Genèse 3:9-12).

Le mari du XXIe siècle réagit guère différemment de son aîné. Il a une certaine propension à fuir ses responsabilités quand il a des comptes à rendre…

 

Comment être alors un mari selon le cœur de Dieu ?

Un mari selon le cœur de Dieu est avant tout un homme qui aime Dieu

Nous ne pouvons pas imaginer qu’un mari puisse être un homme selon le cœur de Dieu sans qu’il n’aime Dieu ! Cela va de soi ! Et aimer Dieu, c’est Lui obéir : ‘‘ celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime… ’’ (Jean 14:21).

 

Un mari selon le cœur de Dieu est aussi un homme tourné vers la prière

La prière est un moyen extraordinairement puissant pour développer une intimité avec le Créateur. C’est au travers de la prière que Dieu donne des directives à Ses Fils et Ses Filles.

L’Eternel déclare ceci : ‘‘ S’ils avaient assisté à mon conseil, ils auraient dû faire entendre mes paroles à mon peuple,… ’’ (Jérémie 23:22). L’apôtre Paul ajoute : ‘‘ Priez sans cesse ’’ (1 Thessaloniciens 5:17). Enfin, sur le même sujet, le Messie déclare : ‘‘ veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation ; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible ’’ (Matthieu 26:41).

 

Un mari selon le cœur de Dieu est bien sûr un homme qui aime sa femme, comme lui-même

Dans le mariage, le mari et la femme ne forment qu’une seule chair (Genèse 2:24 ; Matthieu 19:5-6 ; Marc 10:8 ; 1 Corinthiens 6:16 et Ephésiens 5:31). A ce titre, un mari ne devrait jamais mépriser sa femme mais la valoriser ! Car, celui qui méprise celle que Dieu a mise à ses côtés, se méprise lui-même. Jugeons plutôt : ‘‘ …le mari doit aimer sa femme comme son propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même. Car jamais personne n’a haï sa propre chair, mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l’Eglise ’’ (Ephésiens 5:28-29).
Oh quel formidable verset !!!

Autrement dit, celui qui n’aime pas sa femme ne s’aime pas lui-même. Et dans un tel cas, c’est un insensé.

Etayons encore notre démonstration concernant le mari selon le cœur de Dieu qui est sensé aimer sa femme, comme lui-même.

Colossiens 3:19 affirme : ‘‘ Maris, que chacun aime sa femme et ne s’aigrisse pas contre elle ’’.

Ephésiens 5:25 conclut : ‘‘ Maris, que chacun aime sa femme, comme Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré lui-même pour elle ’’.

 

Un mari selon le cœur de Dieu est également un homme d’une douceur exemplaire

Comment imaginer un foyer rempli de douceur si la tête est à des antipodes de cette vertu ? Voilà pourquoi l’apôtre Paul recommande ce qui suit : ‘‘ Que votre douceur soit connue de tous les hommes... ’’ (Philippiens 4:5). Pierre va un peu plus loin dans ce registre en insistant sur le fait que le mari selon le cœur de Dieu est celui qui ‘‘ montre à son tour de la sagesse dans ses rapports avec sa femme, comme avec un sexe plus faible ; qui l’honore, comme devant aussi hériter avec lui de la grâce de la vie… ’’ (1 Pierre 3:7). On le voit clairement, il n’y a pas de place ici pour la brutalité.

 

Un mari selon le cœur de Dieu est par ailleurs un homme humble

La loi de Dieu est sans équivoque à ce sujet. Elle dispose que ‘‘ L’Eternel garde les fidèles, et Il punit sévèrement les orgueilleux ’’ (Psaumes 31:24).

Qu’advient-il d’un couple où le mari, sous prétexte qu’il est mari, n’admet pas qu’il puisse commettre erreurs, maladresses, etc. ? Eh bien, c’est un couple qui ne résistera pas aux vents et aux pluies de la vie : il implosera…

Le mari humble fait à la fois plaisir à l’Eternel de même qu’il fait la joie de sa femme. En effet, Dieu vient toujours au secours de ceux qui ont le cœur humble. ‘‘ Dieu sauve celui qui s’humilie… ’’ (2 Samuel 22:28). Par son humilité, le mari attendrit son épouse qui finira par s’apercevoir du privilège qu’elle a d’être aimée par un homme aussi vertueux. Amen !

 

Un mari selon le cœur de Dieu est un homme qui a de l’autorité mais n’est pas autoritaire

Il convient de préciser notre pensée.

Autorité : c’est la capacité de diriger, de prendre des décisions. Cela peut renvoyer aussi à la notion de se faire respecter.

Autoritaire : c’est s’imposer avec force ou par la force ; c’est faire sentir son autorité sans tolérer l’échange, la discussion.

Jésus-Christ Homme était rempli d’autorité tout en étant amour, mais n’a jamais été autoritaire ! Son autorité était naturelle. Il ne lui était pas nécessaire d’en forcer le trait.

Christ suscitait le respect de par ce qu’Il était : irréprochable, juste, amour, droit, respectueux, etc.

Le mari qui s’inspire de Christ et qui cherche tout au long de sa vie à se ressourcer aux pieds du Maître va grandir avec les caractéristiques de Son Maître. Son autorité sera naturelle et incontestée.

 

Enfin, un mari selon le cœur de Dieu est un homme qui est toujours joyeux

Le plus prolixe des apôtres a écrit : ‘‘ Soyez toujours joyeux ’’ (1 Thessaloniciens 5:16).

Pourquoi, nous, maris, devrions-nous toujours être joyeux ? Parce que la joie est contagieuse !

Un foyer rempli de joie est un havre de bonheur et de paix pour l’épouse. Oui, face aux agressions ou contraintes extérieures, le foyer est, pour une femme, normalement un lieu où il fait bon vivre. Or, quel élément peut y contribuer ? La joie !

Ce n’est pas pour rien que Néhémie a déclaré : ‘‘ …ne vous affligez pas, car la joie de l’Eternel sera votre force ’’ (Néhémie 8:10).

 

En conclusion, ajoutons un dernier verset à l’attention de tous les maris, pour les encourager à être des maris selon le cœur de Dieu.

N’oublions jamais ceci : ‘‘ Celui qui trouve une femme trouve le bonheur ; c’est une grâce qu’il obtient de l’Eternel ’’ (Proverbes 18 :22).

 

Amen.


posté par J. TIMIR

  • (Classement actuel4.0/5 Étoiles) Total Votes: 1
  • 12 0

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Nom : Champs obligatoire.
Adresse courriel : Champs obligatoire.
Non visible
Site Internet :
Code de sécurité : Champs obligatoire.
Commentaire : Champs obligatoire.

Dans la catégorie Derniers articles

Recevoir la Parole de Dieu avec joie

14-10-2013 dans Derniers articles
En Genèse 4:6-9, la Bible relate un événement des premiers instants de l'humanité : le meurtre du cadet de la famille adamique par son frère aîné. Quelle tragédie ! Au-delà de ce drame, il apparaît utile de s'interroger sur les causes qui ont poussé un frère aîné à assassiner…

Lire plus ›

Réflexion sur le mariage pour tous

2-09-2013 dans Derniers articles
Après plusieurs mois de débats passionnés, voire houleux, la France a adopté la Loi autorisant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe. En effet, le mardi 23 avril 2013 - date qui restera tristement historique - sur les 566 parlementaires présents dans l'hémicycle : 331 ont…

Lire plus ›

Les pièges de Satan

17-05-2013 dans Derniers articles
Le conflit qui se livre entre Jésus-Christ et Satan depuis bientôt six mille ans touche à son terme. Aussi Lucifer redouble-t-il d'énergie dans sa tentative de faire échouer l'oeuvre du Sauveur en faveur de l'homme.

Lire plus ›

L'acte sexuel et sa puissance

6-04-2013 dans Derniers articles
La sexualité est de nos jours considérée comme un acte banal. Cet acte, qui perpétue l'humanité, semble avoir perdu toute son importance et sa dignité… à tel point qu'il nous paraît essentiel, en tant qu'enfants de Dieu, de porter notre attention sur ce sujet.

Lire plus ›